Cherchez... Trouvez!

Baisser le taux d'acide urique naturellement / réponse à vos questions

Vu le nombre grandissant de questions que je reçois par courriel, je me suis dit qu'il serait bien d'en faire profiter tout le monde en y répondant sur le blogue. N'hésitez pas à me contacter pour me suggérer des sujets santé.


Voici la question de Dominique:
Serait-il possible d'avoir des conseils sur la façon de faire baisser "de façon naturelle" puis réguler le taux d'acide urique ainsi que des précisions sur le régime alimentaire à adopter. En effet, on trouve tout et son contraire dans les recherches sur internet.

Après 6 mois de "régime" par suppression principale du fromage, de l'alcool fort et de la viande rouge, le taux de cholestérol de mon mari a baissé (il était juste à la limite haute) mais l'acide urique déjà élevé a encore augmenté et son médecin lui a donc ordonné un médicament l'Allopurinol. Après un mois de prise d'1 gélule/jour et maintien du régime entrepris, le taux a baissé. Mais l'idéal serait quand même la régulation du taux sans aide chimique.

Réponse: Afin de baisser le taux d'acide urique de façon naturelle, et ce très rapidement, il faut être prêt à faire certains changements au niveau alimentaire oui, ce que vous avez commencé avec votre mari, mais aussi au niveau du mode de vie.

Le taux de cholestérol n'a aucune incidence comme tel sur le taux d'acide urique, par contre un taux de cholestérol trop élevé peut indiquer une alimentation riche en protéines animales, ce qui pourrait expliquer un taux d'acide urique élevé.

Mais tout d'abord, qu'est-ce que l'acide urique? Il s'agit d'un déchet qui est le produit final de la  dégradation des purines.
Au niveau alimentaire, c'est le déchet «final» produit lors de la digestion et métabolisation des protéines.
Mais sachez que les deux tiers des purines à éliminer chaque jour proviennent des cellules mortes du corps, et le tiers des aliments ingérés. D'où l'importance d'un mode de vie adéquat.
Pour vous situer, la tristement célèbre «crise de goutte» est le symptôme typique d'un taux d'acide urique trop élevé.

Pour faire ça simple, voici mes recommandations «naturelles».

AU NIVEAU ALIMENTAIRE
ajoutez à votre assiette...
  • composez votre assiette d'au moins la moitié en légumes, crus, cuits vapeur, à l'étouffé.
  • si vous savez jongler avec les aliments acidifiants vs alcalinisants (équilibre acido-basique), composez votre assiette d'un ratio de 80% alcalinisants et 20% d'acidifiants.
  • buvez de 2 à 3 litres d'eau par jour... à moins d'insuffisance rénale.

enlevez à votre assiette...
  • limitez votre consommation de viandes rouges, 1x / semaine max. Le mieux, 1 x aux 2 semaines, le temps que le taux d'acide urique descende.
  • limitez votre consommation de viandes tout court, pourquoi ne pas essayer 1 viande à tous les deux jours? apprenez à cuisiner avec les protéines végétales.
  • pas de fruits de mer.
  • pas d'abats.
  • pas d'agrumes sauf le citron.
  • pas de fritures.
  • pas d'alcool.
  • pas de jus industrialisés style jus pasteurisés, etc.
  • pas de sodas (coca, etc).

AU NIVEAU DU MODE DE VIE
  • êtes-vous stressé? quel est votre niveau de stress? gérez-vous bien votre stress? cliquez ici pour aller voir mon article avec un test sur le stress. 
  • si vous êtes plutôt sédentaire, faites une marche d'au moins 20 minutes, le midi ou le soir après manger.
  • faites de l'exercice au moins 3 fois par semaine.
  • si vous le pouvez, faites régulièrement des test de pH de salive et d'urine, ceci vous indiquera les progrès en cours... ou si vous n'allez pas dans la bonne direction.

Pour terminer, il y a quelques produits naturels qui aident de façon spectaculaire à baisser le taux d'acidité (vous pouvez consulter mes bulletins santé sur la chlorophylle), mais tout dépendant si vous êtes situé au Québec ou en Europe, les produits offerts ici ne sont pas forcément autorisés là-bas... prenons le stévia que ne vient que d'être «accepté» en Europe, alors qu'ici en Amérique du nord, ça fait des années que nous y avons accès.

9 commentaires:

Gisèle a dit…

Tout à fait d'accord avec le régime alimentaire suggéré. Le trèfle rouge est aussi un excellent purificateur sanguin et est très utile pour aider à éliminer les surplus d'acide. Il est très utile quand on souffre de la goutte.

Nathalie Chausseau a dit…

Merci Gisèle pour ton conseil et ton passage! :)

sue a dit…

es-ce que le test pour la salive se fait de la meme facon que pour l'urine avec le papier tournesol ? comment peut-on savoir que notre taux d'acide urique est trop élevé ?

Nathalie Chausseau a dit…

Oui absolument Sue.
Le test de salive se fait avec le même papier tournesol, et au même moment. Il faut prendre le temps d'inscrire chacun des résultats à des moments donnés de la journée, pendant quelques jours, afin d'avoir une idée de notre «portrait» acido-basique.

Il faut savoir que l'on peut avoir un taux d'acide urique trop élevé pendant des années sans aucun symptômes...
Par contre, si l'on a mal aux articulations, aux jointures, aux talons quand on se lève le matin (même si les douleurs partent au bout de quelques minutes après le lever), ça ressemble très certainement à des signes d'acidose et peut-être à un taux d'acide urique qui commence à s'élever tranquillement pas vite.

Mais le signe le plus évident d'un taux d'acide urique trop élevé reste la crise de la goutte. C'est vraiment typique.

Merci de ton passage Sue. :)

sue a dit…

merci nathalie ! t'as toujours cette facon de bien nous expliquer les choses pour que l'on comprenne facilement ! une autre question...comment peut-on passer un test pour savoir si notre taux d'acide urique est trop élevé ? prise de sang ?

Nathalie Chausseau a dit…

Oui il y a les prises de sang, mais aussi les test d'urine. Je crois que le test d'urine est le plus courant. Par contre, tu ne peux passer ses tests-là qu'en clinique. :(

Bien contente que mes explications soient claires! :)

sue a dit…

comme je vois mon doc demain matin, je vais lui parler.

encore merci !

Anonyme a dit…

bonjour
avez vous des recettes a nous proposer sachant qu il est deja assez difficile de devoir se passer de plusieur aliment du quotidien et qu en plus je ne sui pas un grand cuisinier merci d avance de votre reponse

Nathalie Chausseau a dit…

Anonyme, si cuisiner n'est pas un plaisir, il faut te simplifier la vie au maximum!

Pour commencer simplement, je te dirais d'inclure beaucoup de «cru» dans ton alimentation. De réduire de moitié la quantité de viande (ou de protéines animales) quotidienne. D'éliminer le lait de vache.

Garde les fromages, mais seulement ceux au lait cru.
Déjà rien que ça à mettre en place, ça peut être un effort d'attention constante.

Mais je retiens la demande de recettes qui encouragent un équilibre acido-basique adéquat! Merci de ton passage. :)

Enregistrer un commentaire

Coucou!
La modération des commentaires a été activée, et ces derniers seront publiés après avoir été approuvés.

Pour recevoir ma réponse à votre commentaire, cliquez dans la case à gauche de votre adresse courriel, située en dessous de ''Choisir une identité''. C'est à ça qu'elle sert! ;)

Merci de votre visite. Tourlou! :)