Cherchez... Trouvez!

La différence entre les aliments crus et vivants / Réponse à vos questions

Vu le nombre grandissant de questions que je reçois par courriel, je me suis dit qu'il serait bien d'en faire profiter tout le monde. N'hésitez pas à demander.  :)

Voici la question d'Annie:
Quelle est la différence, s'il y en a une, entre l'alimentation crue et l'alimentation vivante?

Réponse:
''Tous les aliments crus ne sont pas nécessairement considéré comme ''vivant''. Il existe une différence réelle entre eux.

Voici une façon d'en imager la différence: un aliment vivant lorsque mis dans l'eau (c'est-à-dire graines, laitue ou chou encore avec ses racines, etc) va pousser, grandir, grossir, en gros accomplir son cycle de vie, tandis qu'un aliment cru (céleri, carotte, laitue sans racine que l'on retrouve au supermarché) va pourrir et se dégrader s'il est mis dans l'eau.

Pour être considéré comme étant vivant, un aliment doit donc être encore en train de croître, et lorsqu'il s'agit d'un fruit ou légume fraîchement cueilli ou déraciné, il doit idéalement être consommé dans un délai de 15 minutes pour être considéré comme étant vivant. Passé ce délai, il commence sa phase de ''dégénérescence'' et devient un aliment cru.''

9 commentaires:

mamapasta a dit…

et j'ajouterais...Tout aliment irradié est définitivement mort !
( hein les belles fraises françaises)

Nathalie a dit…

Ben tiens! T'inquiète j'y arrive à l'irradiation! J'en ai appris une bonne concernant le Québec et les USA. Armand Frappier s'y met aussi.
Quelle bande de /%"/$)%?/$" !!! grrr...

Julie a dit…

J'ajouterais même que certains aliments peuvent être vivants sans être crus, comme le miso qui est cuit, mais comme il est ensuite mis à fermenter pendant des années, est "vivant" et rempli de petites bactéries bénéfiques.
Donc... vive le cru, mais surtout vive la vie! Merci GO :)

Nathalie a dit…

Ben trop vrai!! Je n'avais pas pensé à mentionner ça! Et allez... un autre article à faire! ;)
Merci ma belle Julie!

La fourmi des Caraïbes a dit…

Oui, moi je pensais aux flocons qui permettent de manger des céréales crues... Mais mortes.
Et la congélation aussi.
En tous cas c'est un article très intéressant car on confond souvent les deux (moi-même d'ailleurs)
bizzzz

Nathalie a dit…

Ha oui Fourmi, tu as bien raison. :) C'est vrai en ce qui concerne la congélation. Ça reste cru, mais ça ralentit l'activité enzymatique, mais ça fait décroître aussi la valeur nutritive au fil du temps.

En ce qui concerne les flocons de céréales, tout dépendant de la technique employée par les cies (des fois il y a la vapeur, les presses utilisées surchauffent les grains, etc), certains puristes crudivores ne les considèrent pas crus.

Mais comme je dis souvent, si manger devient une religion, où est le plaisir?

Mlle Pigut a dit…

Merci pour ce petit recadrage, ah j'aime ce site!

Jean-louis a dit…

*Mais comme je dis souvent, si manger devient une religion, où est le plaisir?*

Non une religion mais avant tout manger pour nourrir son corps et son esprit comme un remède,dans l'approche le plaisir vient en second

Nathalie Chausseau a dit…

Totalement d'accord avec toi Jean-Louis. :)

Enregistrer un commentaire

Coucou!
La modération des commentaires a été activée, et ces derniers seront publiés après avoir été approuvés.

Pour recevoir ma réponse à votre commentaire, cliquez dans la case à gauche de votre adresse courriel, située en dessous de ''Choisir une identité''. C'est à ça qu'elle sert! ;)

Merci de votre visite. Tourlou! :)