Cherchez... Trouvez!

Bonne Fête Nationale Québécois-es!!

Allez un p'tit classique bien québécois pour souligner notre Fête Nationale, le 24 juin! Raoul Duguay et sa ''Bitt à Ti-Bi'' (Abitibi!). J'espère que tout comme moi vous l'aimerez!!

BONNE SAINT-JEAN TOUT LE MONDE!

Les paroles sont en-dessous du vidéo!




Moé j'viens d' l'Abitibi
Moé j'viens d' la Bitt à Tibi
Moé j'viens d'un pays
Qui'est un arbre fort
Moé j'viens d'un pays
Qui pousse dans le Nord

Dans ce pays qui était comme neuf
Le treize fevrier mille neuf cent trente-neuf
J'sus né à Val d'Or en Abitibi
Dans ce pays qui est encore tout neuf
J'avions connu Ernest Turcotte
Qui vivait entre de beaux bois ronds
Qui parlait aux âbres et aux taons
Qui chaque matin chaussait ses bottes
Pour aller comme Ti-Jos Hébert
Fendre la fôret avec ses nerfs

Qui avait pas de chain saw
Qui avait hache et bôxa
Pis des bras durs comme la roche
Pis des cuisses comme des troncs d'âbe
Pis du front tout l'tour d'la tête
Pis qui n'était pas si bête

En mille neuf cent dix
En Abitibi
Dans mon pays
Côôôôôôôôôôôôôôôôôôôôlônisé

Moé j'viens d'l'Abitibi
Moé j'viens d'la Bit à Tibi
Moé j'viens d'un pays
Qui a un ventre en or
Moé j'viens d'un pays
Oùsque l'poisson mord

Quand j'étions petit j'allions jouer aux bois
Avec les épinettes et les bouleaux
J'aimions gazouiller avec les oiseaux
Quand j'étions petit je suivions le ruisseau
Je jouais de l'Harricana
Sur la rivière Harmonica
J'orgordions passer les gros chars
Sur ma p'tite cenne qui v'nait en or
Dans un banc de neige
Creusais maison
Et dans la glace j'écrivais ton nom

Et l'hiver à l'aréna
On patinait tout en tas
L'été près du lac Blouin
On faisait semblant de rien
On ramassait des beuluets
Qu'on vendait pour presque rien

En mille neuf cent queques
En Abitibi
Dans mon pays
Côôôôôôôôôôôôôôôôôôôôlônisé

Moé j'viens d'l'Abitibi
Moé j'viens d'la Bitt à Tibi
Moé j'viens d'un pays
Qui a un ventre en or
Moi j'viens d'un pays
Oùsque il neige encôre

Dans mon pays qu'on dit hors de la carte
Mon oncle Edmond travaillait sous la terre
Mais il creusait dans l'or sa propre mort
Mon oncle Edmond nous a mis sur la carte

Dans mon pays qui a grandi
Il paraît qu'aux tout premiers temps
On y gagnait beaucoup d'argent
Y a de l'or en barres qui dort ici
Y a même des poignées de porte en or
En cuivre en fer qui vont de l'autre bord

J'aimions jouer dans la fanfare
Pour épater tout les pétards
Quand j'allais en haut d'Château-Inn
Boire et rire avec mes piastres
J'orvenions cômptant les astres
Au p'tit matin près de la mine

En mille neuf cent tout
En Abitibi
Dans mon pays
Côôôôôôôôôôôôôôôôôôôôlônisé
À li-bé-rer

5 commentaires:

Tartopom a dit…

Bonne Saint-Jean à toi aussi! Raoul Duguay.....yesssssssssss!!!
Amuses-toi bien!

Mariejoe a dit…

Joyeuse St-Jean !!! Swing la bacaisse dan'l fond'la boyte à bowe !! haha ;)

Parfum a dit…

ah oui, j'adore, ca mets du pep!!!!

mamapasta a dit…

vive la St Jean....Ici ça moissonne l'orge et le colza,

Greene Ouitche a dit…

@ Tartopom, Mariejoe et Parfum: J'espère que vous avez eu du fun les filles!! Woohoo! :)

@ Mamapasta: Ici, ça moissonne plutôt les bouteilles de bières et de vins vides dans les rues et parcs... ;)

Enregistrer un commentaire

Coucou!
La modération des commentaires a été activée, et ces derniers seront publiés après avoir été approuvés.

Pour recevoir ma réponse à votre commentaire, cliquez dans la case à gauche de votre adresse courriel, située en dessous de ''Choisir une identité''. C'est à ça qu'elle sert! ;)

Merci de votre visite. Tourlou! :)